Utiliser les sous-événements à bon escient

Les sous-événements, c'est bon, mangez-en, dira-t-on.
En effet, les sous-événements sont un outil souvent ignoré par le débutant qui crée ses premiers jeux sur GDevelop. Pourtant, ils vous permettent d'organiser de manière tout de suite plus efficace vos événéments. Leur principale utilité est d'éviter de répéter plusieurs fois les même conditions (et parfois actions).
Il faut noter qu'un sous-événément n'est pas un type particulier d'événement, c'est juste un “statut” d'un événement (Exemple : on peut avoir un événement “Répéter…” en sous-événement d'un événement).
Le fonctionnement d'un sous-événement est assez simple, il n'est traité par GDevelop (conditions testées, puis actions exécutée si les conditions sont valides) que si son événement père est exécuté.
Il devient alors possible de regrouper les conditions identiques répétées dans différents événements dans un événement “père” qui contiendra alors des sous-événement contenant les actions et surtout les conditions qui ne sont pas communes.
Prenons un exemple concret pour comprendre l'intérêt de cette méthode :
subeventuse.jpg
En regroupant les conditions de cette manière, on gagne du temps si on veut, par exemple, changer ces événements pour que le personnages se déplace quand “persopeutbouger” vaut 2 au lieu de 1.