**This is an old revision of the document!**

FIXME This page is not fully translated, yet. Please help completing the translation.
(remove this paragraph once the translation is finished)

Dans les jeux développés avec GDevelop, tout est lié aux objets.

Ajouter un objet à votre jeu

Vous pouvez ajouter à votre jeu un objet en cliquant simplement sur le bouton de droite “Ajouter un objet”.

Il est possible de choisir de nombreux types d'objets ayants chacuns des fonctions et buts distincts.

Ensuite, en fonction du type d'objet que vous avez créé, nous avons accès aux propriétés uniques de cet objet. Le but de cette page étant d'expliquer les “objets” en général, nous ne détaillerons pas pour le moment chaque type d'objet. Vous pouvez cependant trouver des information complémentaires sur les différents types d'objets dans le Wiki.

Ajouter une instance d'objet à notre scène

Vous pouvez ajouter une instance d'objet à la scène en sélectionnant l'objet dans la colonne des objets, puis en cliquant sur la scène afin de faire apparaitre une instance de cet objet : une instance est une copie de l'objet initial.

Ajouter des objets à des groupes

Il est possible d'ajouter des objets à des groupes. Pour cela, cliquer sur l'icone du groupe (en haut)

La colonne “Groupe d'objets” apparait, et vous pouvez y voir la liste des différents groupes de la scène. Pour ajouter un nouveau groupe, cliquer sur le bouton “Ajouter un groupe”

Le nouveau groupe fraichement créé devrait apparaitre dans la liste.

Pour renomer un groupe, faites un clic droit sur le groupe, et sélectionnez “Renommer” Pour ajouter un objet au groupe, faites un clic droit sur le groupe, et sélectionnez “Editer le groupe”

Dans la fenêtre, cliquez sur le bouton “Choisir un objet à ajouter au groupe”, puis choisissez l'objet que vous désirez voir apparaitre dans le groupe.

Ceci fait, cliquez sur le bouton “Valider” en bas à droite.

Le but d'un groupe est de pouvoir choisir / sélectionner, lors de la création de votre jeu, tous les objets d'un groupe en une seule fois, au lieu de choisir chaque objet un par un. Par exemple, vous pouvez ajouter tous les ennemis de votre jeu dans un groupe “Ennemis” : vous pouvez ensuite effectuer des actions pouvant concerner l'ensemble de vos ennemis (comme par exemple tous les détruire ou tous les immobiliser ! )

Dans l'éditeur de scène

Vous pouvez changer la position d'un objet en sélectionnant l'objet dans l'éditeur de scène, puis en faisant un glisser / déplacer. Vous pouvez changer la taille d'un objet en cliquant sur un des coins de l'objet, puis en faisant un glisser / déplacer.

Dans la colonne des propriétés

Lorsque vous sélectionnez un objet dans l'éditeur de scène, vous pouvez apercevoir les “Propriétés de l'objet” sur la gauche : c'est ici que les propriétés peuvent être modifiées. Si les propriétés ne s'affichent pas, vous pouvez cliquer sur le bouton des propriétés en haut.

Position

Vous pouvez changer la position de l'objet sélectionné en modifiant les valeurs X et Y dans les propriétés de l'objet.

Angle

Vous pouvez changer l'angle de l'objet sélectionné en modifiant la valeur d'angle dans les propriétés de l'objet.

La valeur de l'angle doit être comprise entre 0 et 360.

Profondeur Z

La profondeur Z d'un objet peut être changée en modifant la valeur “Profondeur Z” dans les propriétés.

Le but de la profondeur Z est de modifer la position des objets dans l'axe des Z (profondeur) : vous pouvez ainsi permettre qu'un objet soit devant ou derrière un autre. Plus la valeur utilisée est élevée, plus l'objet sera “proche” de vous. Il n'y a pas de limite supérieure des valeurs que vous désirez utiliser.

Dans l'image ci-dessus, la profondeur Z du buisson de gauche est 2, la profondeur Z de la pièce est 1. Le buisson de droite a quand à lui une profondeur Z de 0.

Calques

Le calque d'un objet peut être changé dans la colonne des propriétés.

Par défaut, chaque scène de GDevelop possède un seul calque nommé “Calque de base” : c'est sur ce calque que sont posés tous les objets de notre scène. Il est bien entendu possible d'ajouter d'autres calques, afin que vous puissiez déposer n'importe quel objet sur n'importe quel calque ! ( Par exemple, vous pouvez créer un calque pour mettre les éléments d'un menu ou d'une carte.)

Verrouiller

Vous pouvez verrouiller l'objet sélectionné en cochant la case correspondante dans les propriétés.

Le but de cette fonction est de verrouiller l'objet afin qu'il ne puisse plus être sélectionné dans la scène. Cela est utile lorsque vous avez beaucoup d'objets dans la scène qui se superposent : il peut être judicieux de les verrouiller afin d'éviter de les déplacer accidentellement Vous pouvez déverrouiller un objet en ouvrant la colonne des instances d'objets de la scène, puis en sélectionnant l'objet en question dans la liste.

Variables d'instance

Vous pouvez ajouter des variables aux objets en cliquant sur le bouton “Editer variables”.


Les variables sont à elles seules un chapitre complet : nous n'expliqueront donc pas dans ce paragraphe tous les tenants et aboutissants des variables. Nous pouvons cependant dire, d'une manière générale, que les variables permettent de stocker une valeur (ou un texte) afin de pouvoir la comparer ou la modifier ultérieurement dans le programme du jeu. Il y a différents types de variables dans GDevelop. Dans ce cas précis, la valeur stockée dans la “variable d'instance” est une variable unique et spécifique à l'instance de l'objet sélectionné. On peut, par exemple, utiliser les variables d'instances pour stocker le nombre de points de vie de chaque ennemi présent sur la scène. Si la valeur de la variable d'instance de la vie d'un ennemi arrive à 0, cela ne va pas tuer tous les ennemis, mais seulement celui qui n'a plus de vie (car les variables d'instances sont uniques et spécifiques à chaque instance d'objet).

Taille personnalisée

Vous pouvez changer la taille des objets en activant la fonction “Taille personalisée” dans la colonne des propriétés. Il vous suffit ensuite de saisir la largeur et la hauteur voulue (en nombre de pixels).

Dans l'éditeur d'événements

Vous pouvez également changer ou modifier les propriétés d'une instance d'objet (ou d'un groupe d'instances) grâce à l'éditeur d'événements. C'est justement là tout l'intéret de GDevelop : pouvoir manipuler et modifier les objets et actions qui lui sont associées, pendant que le jeu est lancé ! Des exemples sont disponibles afin que vous puissiez comprendre et vous rendre compte des énormes possibilités offertes par GDevelopp dans ce domaine.

L'onglet des événements

Pour ouvrir l'éditeur d'événements, cliquez simplement sur l'onglet “Evénements” (en haut à coté de la scène). Le nom qui apparaitra dans l'onglet sera de la forme : “nom de scène”(EVENEMENTS). Par défaut, les nouvelles scènes sont appelées “NouvelleScène”, vous devriez donc souvent voir : “NouvelleScène(EVENEMENTS)”

Après avoir cliqué sur l'onglet, vous pourrez voir tous les événements constituant votre scène. Pour plus d'informations sur les évenements, n'hésitez pas à consulter le wiki de GDevelop.

Exemples

  • Créer un objet en 1 clic : Link
  • Supprimer un objet en 1 clic : Link
  • Changer la position d'un objet : Link
  • Déplacer un objet à une position : Link
  • Tourner un objet avec les flèches directionelles : Link
  • Tourner un objet en direction d'une position : Link
  • Cacher et déplacer des objets : Link

D'autres exemples sont bientôt à venir :

  • Changer la profondeur Z d'un objet en cliquant sur l'objet
  • Mettre à l'éhelle un objet grâce aux flèches directionelles